(3è Partie) : Espoir Pour l’Avenir de la Musique Burundaise ?

Le débat que nous avons lancé sous le titre « ESPOIR POUR L’AVENIR DE LA MUSIQUE BURUNDAISE ? » a pour objectifs de donner certaines pistes possibles pouvant aider à redonner un nouvel élan à la création musicale burundaise originale. L’INSTITUT DE MUSICOLOGIE DE GITEGA est une des réponses directes aux dérapages actuels constatés dans la construction d’une véritable musique burundaise modernisée. Plusieurs autres solutions sont, bien sûr, envisageables. Notre musique ne pourra jamais sortir de la cage où elle est tenue en otage aussi longtemps que les musiciens burundais n’auront pas été formés et instruits dans la connaissance de la Science musicale et de la recherche ethnomusicologique inhérente. .

Nous devons voler à leur secours et leur donner un nouveau départ vers un idéal commun clair et précis à atteindre obligatoirement à travers une recherche systématique qui leur ouvrira les portes vers la création d’œuvres musicales plongées parfaitement dans notre culture. Une telle orientation honorera notre expression poético-lyrique et lui donnera une place de choix qui lui est due. Notre musique, n’est-elle pas riche d’un héritage traditionnel particulier acquis pour tous les temps ? Alors, pourquoi ne pas l’exploiter ?

Il n’y a aucun argument solide qui puisse soutenir et justifier la déviation culturelle observée chez les musiciens burundais modernes actuellement. La ligne de recherche et les objectifs clairs que poursuivaient l’Orchestre National et l’Orchestre Amabano dès leur création en 1977-1978, ont été complètement abandonnés et rejetés. Trois raisons importantes expliquent cette situation :

1. Les Pionniers de la Musique Burundaise moderne des Premiers Orchestres n’ont pas transmis correctement leur vision et leur mission à la génération actuelle de nos musiciens.

Ce cadre d’échange artistique entre musiciens des premiers orchestres et ceux de la nouvelle génération, n’a jamais été organisé alors que l’on constatait la disparition progressive des musiciens de l’ancienne génération. Mis à part les rencontres amicales habituelles entre musiciens eux-mêmes dans les quartiers, ils ne se sont jamais assis ensemble pour que les aînés qui vieillissaient et s’en allaient puissent expliquer clairement aux jeunes leur vision et leur mission. Raison pour laquelle, d’ailleurs, la nouvelle génération s’est lancée à l’aventure en désordre, sans comprendre d’où elle devait partir ni ce qu’elle devait faire et à quoi elle devait aboutir. « Faire de la musique » était désormais considéré comme une simple aventure dans laquelle n’importe qui pouvait se lancer et se voir illustré par les média. Le prochain article nous parlera de la deuxième et de la troisième raisons qui expliquent le dérapage culturel des artistes burundais d’aujourd’hui dans leurs créations musicales.

« Dans le doute, il faut choisir d’être fidèle »
(François Mauriac, écrivain français, 1885-1970)

Nous contacter :
INSTITUT DE MUSICOLOGIE DE GITEGA
B.P. 197 Gitega, Burundi
Tel : +257 79 877 097 ou +257 77 758 123
E-mail : baransajust@gmail.com
https://musicologygitega.wordpress.com

Publicités

Publié par

MUSICOLOGY GITEGA

Ancien professeur de Musique, Justin BARANSANANIKIYE fut l’un des fondateurs de l’Orchestre national du Burundi en 1977. Il a participé à différents programmes inter-africains pour la promotion de la Musique tenus au Niger, au Bénin et au Togo. En 1991, il reçoit son « Doctor of Divinity », et en 1993, son « Doctor of Ministry » de Asia Graduate University and Theological Seminary, ainsi que l’« International Culture Prize in Religion ». Evêque depuis 1999, il est le fondateur de L’INSTITUT DE MUSICOLOGIE DE GITEGA en 2013. Il est aussi auteur du livre "THE SWEEPING WAVE", (ISBN : 978-1-4567-8172-9) publié en 2011 aux éditions Authorhouse, Indiana, USA, et aussi "DE L'INANGA A LA GUITARE CLASSIQUE-L'HISTOIRE DE LA NAISSANCE DE LA MUSIQUE BURUNDAISE MODERNE" en 2014.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s