LEGENDE OU REALITE SUR L’INTRODUCTION DE L’INSTRUMENT MUSICAL « IKEMBE » AU BURUNDI ?

LÉGENDE OU RÉALITÉ SUR L’INTRODUCTION DE
L’INSTRUMENT MUSICAL « IKEMBE » AU BURUNDI ?

Certains ethnomusicologues européens indiquent dans leurs recherches que l’instrument musical « IKEMBE » n’aurait été introduit au Burundi qu’au début de XXème siècle. « Il a été importé du Congo à l’époque de la colonisation belge », affirment-ils.

Dans son récent ouvrage intitulé « MUSIQUES TRADITIONNELLES, INSTRUMENTALES ET VOCALES DU BURUNDI » Mgr. Justin BARANSANANIKIYE, Directeur de l’Institut de musicologie de Gitega, indique quant à lui, que « l’IKEMBE » aurait plutôt été introduit au Burundi bien avant l’époque coloniale belge. Notre rédaction l’a rencontré pour plus de précisions :

REDACTION : Mgr. Justin BARANSANANIKIYE, le Département de Recherches Ethnomusicologiques de l’INSTITUT DE MUSICOLOGIE DE GITEGA que vous dirigez est arrivé à des conclusions qui contrarient ce qui avait été affirmé auparavant, comme quoi l’instrument musical « IKEMBE » aurait été introduit au Burundi à partir du Congo au début du XXème siècle, sous la colonisation belge. Comment y êtes-vous arrivé ?

Mgr. JUSTIN : Vous comprenez sans doute que l’Institut de Musicologie de Gitega est un Etablissement avant tout Culturel dont la mission s’oriente vers un travail de Recherche pour la Promotion du Patrimoine Musical du Burundi. Au sujet de l’ « IKEMBE », retenons d’abord que cet instrument musical n’a pas d’origines historiques iconographiques au sein de la tradition artistique burundaise. C’est un instrument introduit à une certaine époque de notre histoire que nous avons cherchée à connaître avec plus ou moins de précision.

Les recherches que nous avons menées l’an dernier, en 2014, auprès des Clans burundais habitant la région frontalière du Burundi avec la Tanzanie autour des rivières Malagarazi et Rumpungwe, lesquels Clans ont des liens historiques avec les Clans du Buha (royaume situé autrefois dans l’Ouest tanzanien à cette même frontière avec le Burundi), nous ont permis de rencontrer un certain nombre de vieillards qui détiennent une autre version de la provenance de l’ « IKEMBE » qu’ils nous ont livrée sous un récit épatant, en ces termes:

« Nos ancêtres en provenance du Buha (ba Sokuru bakomoka i Buha) nous ont raconté qu’un jour trois chasseurs de notre contrée limitrophe avec la Tanzanie poursuivant des antilopes, auraient traversé la frontière jusque dans le royaume tanzanien voisin du Buha, où ils auraient été suspectés d’espionnage et faits prisonniers. Contraints à de durs travaux durant plusieurs mois, ils découvrirent un instrument musical appelé « IKEMBE » possédé et joué par les populations Abaha (les habitants du Buha). Désirant ardemment l’obtenir, le plus âgé des captifs se mit un jour à raconter aux Abaha des anecdotes de son pays, le Burundi, et mentionna qu’il regorgeait de nombreuses belles filles. Un des chefs du Buha proposa alors de s’y rendre avec les trois chasseurs pour en chercher une comme épouse. Une forte escorte ainsi que des musiciens joueurs de l’IKEMBE et de l’UMUDULI faisaient partie de sa délégation. Epaté par la beauté des filles du Burundi, le chef du Buha souhaita en prendre plutôt trois en échange de la libération des trois chasseurs, mais en plus, il offrit également deux instruments musicaux dont un IKEMBE et un UMUDULI avec trois grosses pierres de sel extrait dans la région d’Uvinza, en Tanzanie. Ainsi, ces deux instruments firent leur première apparition au Burundi. »

RÉDACTION : Auraient-ils ajouté d’autres histoires liées à cette apparition de l’ « IKEMBE » au Burundi, comme on l’observe souvent dans les récits des traditions orales ?

Mgr. JUSTIN : Exactement. Leur récit se termina par un morceau de musique traditionnelle « IKEMBE » qu’ils ont merveilleusement exécuté après nous avoir expliqué sa raison d’exister : « Et pour preuve, ont-ils conclu, il existe dans notre clan une complainte chantée et accompagnée à l’IKEMBE, disant :

« Umwami w’i Buha, HA ! yadutwaye abageni, HA !
Abakoye IKEMBE, HA ! n’UMUDULI n’UMUNYU, HA !
Naho norira amosozi, HA! yuzuye Rumpungwe, HA!
Ngaheba ngasarara, HA! ngasarira kuri Malagarazi, HA!
Nkitwara i Bwami kwa Gisabo, HA!
Oya, baragiye, ubutakigaruka ! »

Alors, LÉGENDE OU RÉALITÉ ? Une chose est certaine: MWEZI GISABO n’a pas régné sous la colonisation belge. selon cette version l’IKEMBE aurait été introduit au Burundi avant l’arrivée des Belges qui reprirent les colonies allemandes (dont le Burundi) vers la fin de la Première Guerre mondiale. Et voilà , c’est seulement au fil des années, que les rencontres des populations des différentes régions du Burundi lors des échanges de produits par le troc, mais aussi durant les saisons de transhumance où le gros bétail était conduit vers de lointains pâturages, que l’ IKEMBE et de l’UMUDULI furent largement diffusés et répandus à travers le pays. L’on ne parle pas de la musique IKEMBE à la cour royale.

« Dans le doute, il faut choisir d’être fidèle »
(François Mauriac, écrivain français, 1885-1970)

Nous contacter :
INSTITUT DE MUSICOLOGIE DE GITEGA
B.P. 197 Gitega, Burundi
Tel : +257 79 877 097 ou +257 77 758 123
E-mail : baransajust@gmail.com
https://musicologygitega.wordpress.com

Publicités

Publié par

MUSICOLOGY GITEGA

Ancien professeur de Musique, Justin BARANSANANIKIYE fut l’un des fondateurs de l’Orchestre national du Burundi en 1977. Il a participé à différents programmes inter-africains pour la promotion de la Musique tenus au Niger, au Bénin et au Togo. En 1991, il reçoit son « Doctor of Divinity », et en 1993, son « Doctor of Ministry » de Asia Graduate University and Theological Seminary, ainsi que l’« International Culture Prize in Religion ». Evêque depuis 1999, il est le fondateur de L’INSTITUT DE MUSICOLOGIE DE GITEGA en 2013. Il est aussi auteur du livre "THE SWEEPING WAVE", (ISBN : 978-1-4567-8172-9) publié en 2011 aux éditions Authorhouse, Indiana, USA, et aussi "DE L'INANGA A LA GUITARE CLASSIQUE-L'HISTOIRE DE LA NAISSANCE DE LA MUSIQUE BURUNDAISE MODERNE" en 2014.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s