VERS LA NAISSANCE D’UNE COALITION DE MUSICIENS BURUNDAIS POUR LA PROMOTION DES STYLES MUSICAUX BURUNDAIS MODERNES

Dans les articles que nous avons publiés les 5 et 7 Novembre dernier, nous avons relevé et souligné les raisons essentielles qui ont été à la base de la déviation des Musiciens Burundais actuels de leur source première d’inspiration en matière de composition et de production musicale qu’est le Patrimoine musical national.

En réponse à cette problématique, L’INSTITUT DE MUSICOLOGIE DE GITEGA lance une initiative de « CREATION D’UNE COALITION DES MUSICIENS BURUNDAIS POUR LA PROMOTION DES STYLES MUSICAUX BURUNDAIS MODERNES » qui va entrer prochainement en action et prendre cette question en mains. Nous aimerions, par conséquent, inviter tous les amis de la Musique Burundaise de bien vouloir soutenir ce projet. Comment allons-nous procéder ?

1. L’INSTITUT DE MUSICOLOGIE DE GITEGA lance un appel pour le recrutement de jeunes musiciens burundais (jeunes gens et jeunes filles) désirant faire partie de cette coalition afin d’entreprendre des recherches au sein de notre patrimoine musical, en partant du modèle des travaux accomplis par les premiers groupes musicaux burundais (Orchestre national et Orchestre AMABANO) qui ont bien rempli cette mission vers la fin des années 70.

2. Chaque Province du Burundi sera représentée par 3 jeunes musiciens dans cette coalition, après des tests spéciaux de chant et connaissance du Kirundi qu’ils subiront. Ils devront être détenteurs d’un diplôme des Humanités.

3. Les musiciens ainsi sélectionnés seront immédiatement admis à l’INSTITUT DE MUSICOLOGIE DE GITEGA où le Département des Recherches ethnomusicologiques leur donnera une formation d’une année sur les méthodes de recherches musicales au sein du patrimoine traditionnel burundais.

4. A la fin de leur formation, ces jeunes musiciens enregistreront des albums-modèles de nouvelles chansons qu’ils auront composées comme fruits des recherches faites. Ces chansons seront largement diffusées sur les radios locales et à la télévision nationale.

5. Chaque mois, cette « COALITION DES MUSICIENS BURUNDAIS POUR LA PROMOTION DES STYLES MUSICAUX BURUNDAIS MODERNES » sera déployée en groupes dans diverses provinces du pays où elle donnera des concerts modèles accompagnés d’ateliers de formation à l’intention des autres jeunes burundais désirant embrasser la carrière musicale.

LA TACHE NOUS APPARTIENT A TOUS BURUNDAIS !

En effet, ces 54 jeunes qui seront recrutés des 18 provinces du pays auront besoin d’être soutenus durant leur formation à L’INSTITUT DE MUSICOLOGIE DE GITEGA, spécialement pour le logement, la restauration et les frais liés aux travaux de recherche qu’ils entreprendront. Ils auront également besoin d’un appui pour l’enregistrement des œuvres musicales modèles qu’ils produiront à la fin de leur formation. Aussi, des moyens devront être trouvés pour supporter leurs tournées mensuelles en vue de la formation des autres musiciens dans différentes provinces du pays.

NOUS APPELONS TOUTES LES BONNES VOLONTES A ACCORDER UN SOUTIEN A CE PROGRAMME VISANT LA PROMOTION DES STYLES MUSICAUX BURUNDAIS MODERNES. Merci.

« Dans le doute, il faut choisir d’être fidèle »
(François Mauriac, écrivain français, 1885-1970)

Nous contacter :
INSTITUT DE MUSICOLOGIE DE GITEGA
B.P. 197 Gitega, Burundi
Tel : +257 79 877 097 ou +257 77 758 123
E-mail : baransajust@gmail.com
https://musicologygitega.wordpress.com

Publicités

Publié par

MUSICOLOGY GITEGA

Ancien professeur de Musique, Justin BARANSANANIKIYE fut l’un des fondateurs de l’Orchestre national du Burundi en 1977. Il a participé à différents programmes inter-africains pour la promotion de la Musique tenus au Niger, au Bénin et au Togo. En 1991, il reçoit son « Doctor of Divinity », et en 1993, son « Doctor of Ministry » de Asia Graduate University and Theological Seminary, ainsi que l’« International Culture Prize in Religion ». Evêque depuis 1999, il est le fondateur de L’INSTITUT DE MUSICOLOGIE DE GITEGA en 2013. Il est aussi auteur du livre "THE SWEEPING WAVE", (ISBN : 978-1-4567-8172-9) publié en 2011 aux éditions Authorhouse, Indiana, USA, et aussi "DE L'INANGA A LA GUITARE CLASSIQUE-L'HISTOIRE DE LA NAISSANCE DE LA MUSIQUE BURUNDAISE MODERNE" en 2014.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s