INCUTI IRAHUMURIZA : un autre célèbre succès de l’Orchestre National du Burundi.

Rose TWAGIRAYEZU, Chantal NIYIBIZI et le bassiste Pierre MISAGO,

à l’epoque de l’enregistrement de

« INCUTI IRAHUMURIZA »

Composée en 1979 et enregistrée à la radiodiffusion nationale du Burundi en Octobre de la même année, « INCUTI IRAHUMURIZA » que plusieurs appellent encore « INCUTI NI IKINDI », réapparaît en 2010 en tête d’affiche des chansons très applaudies dans l’émission « La chanson de la semaine » sur Radio Isanganiro. Elle venait d’être remixée par Nicolas, un jeune Burundais expatrié aux Etats-Unis, et à qui Mgr. Justin Baransananikiye, auteur-compositeur-interprète de cette chanson a immédiatement envoyé ses vives félicitations.

« INCUTI IRAHUMURIZA » est la dernière chanson que Justin a enregistrée avec l’Orchestre national du Burundi avant de le quitter lui aussi. Dans la même série se trouvait une autre de ses chansons très aimées, « Mpaye Umukenyezi », « Ndagukunda mawe »(d’Emmanuel Sindayigaya » et « Si we yakwanse », autre composition de Justin que les médias attribuent toujours faussement à David Nikiza, son cousin. « INCUTI IRAHUMURIZA » a toujours fait couler des larmes chez de nombreuses âmes déçues par un amour qui leur était cher.

1. Ese ukubaho utagira n’umugenzi,
Ese ukutagira incuti yoguhoza,
Kandi wavutse nk’abandi bose
Kuri iyi Si !
Ese ukwama uzinzwe n’intuntu,
Uko bukeye, uko bwije
N’iyo ni indwara mu zindi,
Ni indwara itoroshe !

REFRAIN :
Nzoja, nzoja ku gasozi ka kure,
Nsabe Imana Isumba vyose indemeshe;
Mmere nk’abandi, nkire intuntu n’irungu:
Incuti ni ikindi, irahumuriza !
Incuti ni ikindi, irahumuriza !

2. Ni nde yifitiye incuti idahemuka,
Ahoza na ntaryo ku mutima,
Akayagira abandi, ati Iwanje, jeho,
Ni amahirwe ?
Ko Isi y’ubu nzi yameze amenyo,
N’umutima ukunda ukundishijwe,
N’uwo wokunze arakwihakana,
Akakwirahira !

3. Ni nde yohakana k’umukunzi,
Ateza umutima usinzikaye,
Ahari intuntu hagasubira
Amahoro!
Uwukunzwe, i we buba bukeye,
N’amashamba yose aba ashuritse,
Kutagira incuti, birababaza,
Birababaza !

Auteur-compositeur, arrangeur de la musique et interprète de cette chanson, Justin Baransananikiye n’a jamais révélé au public la réalité sur l’histoire qu’il chante, laquelle ressemble à des adieux après une déception d’amour clairement ressentie dans ces paroles: « Ni nde yifitiye incuti idahemuka, ahoza na ntaryo ku mutima, akayagira abandi ati iwanje jeho ni amahirwe ? » (Qui dans la vie dirait qu’il a un(e) ami(e) fidèle ?), et « Nzoja ku gasozi ka kure, nsabe Imana isumba vyose indemeshe » (Je m’en irai sur une colline lointaine demander au Dieu Tout-puissant de me consoler ». Mais aussi, cette blessure interne profonde est ressentie quand il termine en disant : « Kutagira incuti birababaza, birababaza ! ». (Quelle douleur de ne pas avoir un(e) ami(e) fidèle dans la vie !)

Tout comme la chanson « NGIRA MPERE UDUSIGA », l’enregistrement de « INCUTI IRAHUMURIZA » a eu lieu après le départ de quatre grandes figures du premier Orchestre national du Burundi, à savoir, Kirundo Gérard, Adolphe Bigirimana, Evariste Niyonzima, canjo Amissi et Magloire (alias Buddy). Les chœurs qui rendent la chanson encore plus belle étaient constitués de Rose Twagirayezu et Chantal Nibizi,(au soprano), Goreth Habonimana et Sidonie Nzeyimana (à l’alto), Emmanuel Sindayigaya et Domitien (au ténor). Dans son arrangement, Justin a supprimé la guitare solo. A la guitare accompagnement se trouvait Bernard NTAHOMBAYE, à la guitare basse, Pierre Misago, au synthétiseur, à l’orgue, Justin Baransananikiye lui-même et à la batterie, Jacques Dutronc.

« Dans le doute, il faut choisir d’être fidèle »
(François Mauriac, écrivain français, 1885-1970)

Nous contacter :
INSTITUT DE MUSICOLOGIE DE GITEGA
B.P. 197 Gitega, Burundi
Tel : +257 79 877 097 ou +257 77 758 123
E-mail : baransajust@gmail.com
https://musicologygitega.wordpress.com

Publicités

Publié par

MUSICOLOGY GITEGA

Ancien professeur de Musique, Justin BARANSANANIKIYE fut l’un des fondateurs de l’Orchestre national du Burundi en 1977. Il a participé à différents programmes inter-africains pour la promotion de la Musique tenus au Niger, au Bénin et au Togo. En 1991, il reçoit son « Doctor of Divinity », et en 1993, son « Doctor of Ministry » de Asia Graduate University and Theological Seminary, ainsi que l’« International Culture Prize in Religion ». Evêque depuis 1999, il est le fondateur de L’INSTITUT DE MUSICOLOGIE DE GITEGA en 2013. Il est aussi auteur du livre "THE SWEEPING WAVE", (ISBN : 978-1-4567-8172-9) publié en 2011 aux éditions Authorhouse, Indiana, USA, et aussi "DE L'INANGA A LA GUITARE CLASSIQUE-L'HISTOIRE DE LA NAISSANCE DE LA MUSIQUE BURUNDAISE MODERNE" en 2014.

Une réflexion au sujet de « INCUTI IRAHUMURIZA : un autre célèbre succès de l’Orchestre National du Burundi. »

  1. Cette chanson est mon coup de coeur de l’enfance et de l’adolescence. Merci bcp à Mgr Justin. Ce grand musicien et chanteur burundais.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s