INDEGE IRAHINDA : Les Premiers Pas du Tout Premier Orchestre National du Burundi, en 1977.

INDEGE IRAHINDA : Les Premiers Pas du Tout Premier Orchestre National du Burundi, en 1977.

Une belle histoire qui ne s’effacera guère des mémoires de millions de Barundi témoins de cette époque glorieuse où leur ORCHESTRE NATIONAL à peine créé, se montrait parfaitement à la hauteur de la mission qui venait de lui être confiée, à savoir : REVALORISER ET PROMOUVOIR LA MUSIQUE BURUNDAISE. « INDEGE IRAHINDA », « IMVUMERO YAWE NI YO NGOMAGOMA » et « WIHORERE, SHA YA RUGAMBA » ouvrirent le bal des grands succès des premiers pas de ce groupe qui, désormais faisait la fierté, et de l’Etat Burundais et du Murundi de la plus basse classe sociale en milieu rural. Aujourd’hui, à l’écoute de ces vieilles mais grandes chansons, richesses de notre patrimoine musical, tout le monde nous pose la question : « Pourquoi les choses n’ont-elles pas continué dans cette voie que vous, Pionniers de la Musique Burundaise, aviez tracée ? » Eh bien, les temps ont changé, les visions ont tourné vers d’autres intérêts : c’est ça le monde !

INDEGE IRAHINDA

1. Ndege irahinda !
Yamara indege irahinda, ha, (Ndege irahinda !)
Yamara indege irahinda, ha, (Ndege irahinda !)
Ngo, indege ntiywa itabi, …
Yamara indege ntinywa itabi, …
Yamara umwotsi ugafumba, ha, …
Isake ntigira amenyo, …
Yamara isake ntigira amenyo, …
Ku kagori igakwega, ha, …
Ku kagori ikaburura, …
Ku kagori igaheha !, …

2. Ndege irahinda !
Nayo ugukunda ni vyiza, yemwe, (Ndege irahinda !)
Ese ugukunda umurondo, yemwe, …
Ngo buce na ho, akakwanka, …
Biratera agahinda, ….
Rupfu rutwaye umusaza, ma, …
Ruba rwiteye ngo intimba, yemwe, …
Rupfu rutwaye umusaza, ma, …
Ruba rwiteye agahinda, ha, …
Nayo urutwaye ikibondo, jewe!…
Ruba rutwaye batanu, …
Yamara indege irahinda, …
Yamara indege irahinda, …
Yamara indege irahinda, …

Et cette voix si puissante qui s’élance appelant les autres à répondre continuellement par « Indege irahinda » n’est autre que celle d’Adolphe Bigirimana, le grand guitariste soliste Burundais de l’époque qui, ici d’ailleurs, reproduit quelques accents du célèbre Carlos Santana adoré dans le monde entier vers la fin des années 70. Mais, d’où est venue cette chanson, demandent souvent certains compatriotes ?
« INDEGE IRAHINDA » au départ était une chanson de style « IKEMBE » des régions d’ Imbo-Mumirwa que nous chantions tous depuis notre enfance en ces termes : « Abandi baririra gutunga, ma,
Nanje nkaririra kuramba, etc… »

La mélodie de ce petit thème musical, c’est justement celle qu’Adolphe et Buddy ont retravaillé et adapté comme introduction à la guitare solo en distorsion que l’on entend au début du morceau. Quel génie ! Et ça a collé pour entraîner le schéma musical de la réponse « Indege irahinda ». Oui, on était tous là, baptisés Orchestre National, recrutés depuis diverses horizons : Adolphe, Kirundo et le batteur Evariste, anciens du groupe Akezamutima de Bwiza, Buddy venant du célèbre Orchestre Soul Collection, et Justin, ancien professeur de musique à l’Ecole Normale de Kibimba qui justement chante le ténor aux côtés de Kirundo Gérard à l’alto, la réponse revenant du début à la fin : INDEGE IRAHINDA ! Nous sommes tous sur la photo en affiche, le 1er juillet 1977, jour où nous avions joué et chanté pour la première fois en public en tant qu’Orchestre National du Burundi.

Publicités

Publié par

MUSICOLOGY GITEGA

Ancien professeur de Musique, Justin BARANSANANIKIYE fut l’un des fondateurs de l’Orchestre national du Burundi en 1977. Il a participé à différents programmes inter-africains pour la promotion de la Musique tenus au Niger, au Bénin et au Togo. En 1991, il reçoit son « Doctor of Divinity », et en 1993, son « Doctor of Ministry » de Asia Graduate University and Theological Seminary, ainsi que l’« International Culture Prize in Religion ». Evêque depuis 1999, il est le fondateur de L’INSTITUT DE MUSICOLOGIE DE GITEGA en 2013. Il est aussi auteur du livre "THE SWEEPING WAVE", (ISBN : 978-1-4567-8172-9) publié en 2011 aux éditions Authorhouse, Indiana, USA, et aussi "DE L'INANGA A LA GUITARE CLASSIQUE-L'HISTOIRE DE LA NAISSANCE DE LA MUSIQUE BURUNDAISE MODERNE" en 2014.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s