« IBICUBA », POESIE LYRIQUE PASTORALE DU BURUNDI : Une Musique vocale née dans nos pâturages, inspirée de la vache.

« IBICUBA », POESIE LYRIQUE PASTORALE DU BURUNDI :
Une Musique vocale née dans nos pâturages, inspirée de la vache.

Elle s’appelle « IBICUBA », cette musique traditionnelle vocale chantée par les bergers du Burundi, détenteurs d’un art lyrique original, inimitable, unique en son genre, riche en poésie traditionnelle « Kirundi », la seule langue d’expression unissant le peuple du pays de Mwezi Gisabo, le Burundi. Elle est née dans nos pâturages ensoleillés, sur les versants frais de nos belles prairies du Mugamba et du Bututsi. Bergers nostalgiques solitaires ? Peut-être, mais aussi compatissants et amoureux de leurs nombreux troupeaux en transhumance, errant depuis des mois dans les lointaines plaines vertes du Kumosso? Oui, loin de leurs familles, de leurs terres et de leurs propres possessions, les bergers du Burundi ancien ont certainement fini par cultiver cet art musical champêtre, inspiré de la vache et faisant de celle-ci leur ami fidèle, leur compagnon infatigable digne d’éloges sur les sentiers infinis qui les conduisaient et les ramenaient tous sains et sauf au bercail. A écouter ces bergers-poètes déclamant de tout leur souffle des paroles non écrites, mais richement tissées et combien soigneusement structurées et bâties, sans faute ni dans la structure grammaticale ni dans la concordance de temps, l’on se demande tout simplement pourquoi ce trésor hérité de nos ancêtres est en train de nous échapper, faute d’un programme national de sauvegarde qui s’attèlerait à le graver dans les cœurs des générations montantes.

Mwiriwe neza, ntiru ku Muguduko nazo inka ziritse i Rubasha
Ubu ngira ngo nigaragurire utuganza mu mutwenzi wa mbere
Nsharacanze nsharire inka za nyakwubahwa
Ndabe icampaye umuhondo wa ntambara.
Ingo twigire ku Ntega nziza ya Mugano,
Ndate iteka nya mashashi zikangarikaribonga
Erega abansi b’inka biriwe barabonana
Abakunzi bazo birirwa mu nkweto
Barabesha, mu gitondo zizohunja ishamba.
Je nzobona umwe tuzojana, nkabona babiri tuzojana,
Ninabura ico tuzojana
Nzojana n’umukobwa wa Ntambara
Ndazi ko tari akamenankinga
Ingo twigire Ntambara ndende
Cogamariba Ndembeye ikajabuka
Nta mararo ntaraye, nta gacanwa ntacanye
Nzozijana iwa Mpunge na Kigeni
Kariba we, mama, Kariba wavyaye amariba.
Ingo twigire, Ntambara ndende
Cogamariba Ndembeye ikajabuka,
Ibona Ryakarunga ribona imbogo rikavuma
Ngo ribone iyavyaye rigatonyanga iremba.
Ewe ga Nyabusage we, Nyabusunzuguru
Mwana wa Baterura
Uratera ico ubanje kwitegereza
Ntuzohave utera nyina w’intamba
Kuko yavyaye Ntambara
Ngira ngo nigendegendere mu mutwenzi wa mbere
Njane na Ntambara ndende y’amatako meza
Ishingurana ishinge ishingishanya itoto itongo
Inywesha inkoro n’umukondo
ba Bukondwe zamaze kunanirwa
Icompa inka conjana banyamigogo
Banyamigomera kura inzego mu nzira
Ngomba kwivumbira perezida umuyonga
Hambewe, he, Bitambara vy’amatako meza
Isikuro n’ishinge ishingurisha ry’itoto itongo
Bashikana akavorivori wamvubira ibizuru…
Erega kavoma abagabo kamiye ubuntu inaminyama
Aho katwara inkumi amabere bakabeshera ibiyaga
Si imbeba zigomba kwivugira mu nkingo za Cewe
Banza, eeh, baza, Bitajugajuga
Bitajunja ni impaka inka ziriwe i Kiragirabagabo
Hambewe, huum, ingo twigire i Busutamisinda mu ntara itabaye.
EHE, BACOBO, MWE, EHE!
Noneho rigomba kugaba, mama wanje,
Rigomba kugabira abazindutse,
Abatazindutse bakihebura.
Icompa inka conjana ku Ntega nziza ya Mugano i Tenga
Nyamashashi i Mikangara i Karibonga
Ingo twigire Ntambara ndende
Cogamariba Ndembeye ikajabuka.
Bashirira urugomero rwiza rw’umuraranyota
Ubu basigaye baterera ntibacimiye
Wa mvubu iri ibizuru
Igumizwa ntiyivumbure impfizi yica
Co Mugamba Cogabenga ingo twigire
Rusitamisinda mu ntara itabaye.
YEMWE GA DATA, WE, EHEIN !
Hambe, we, mama wanje,
Ngo tugende kabaye agatenyenye.
Compa inka conjana, icompa inka conjana,
Muri urwo rukururo ku Kabagabo
Conjana ku Ntega ya Muramvya,
Ingo twigire Bitaho vya Kibaga, mama wanje!
None numva akavorivori ka Mugamba,
Yagiye i Bukungu isamaza insumira kure,
Amabere yayo akura nk’ibisomasoma.
Ivyambarwa vyayo bikura nk’ibiremeri
Ehe amazuru nyakurama umengo n’imuvuvu.
Ewe ga Mutagorama, we, mwana wa Muryana,
Kaburiye nawe, mwana wa Matyayo
Setarara mwana wa Sebujaba
Hambe, we! Bitambara vyo gutasha!

Ce premier exploit poétique « IBICUBA » que nous présentons (de nombreux autres suivront) vient du Bututsi, dans les environs de Matana en Province de Bururi, contrée traditionnellement réputée comme région d’élevage par excellence. Toutefois, l’art de la poésie lyrique « IBICUBA » s’est finalement répandu dans tout le Burundi et on le retrouve de même autour des enclos royaux historiques de Muramvya, Bukeye, Mbuye, Kiganda, au centre du Burundi, tout comme dans le nord lointain autour du Busoni, où nous aurons l’occasion de découvrir plus tard une autre musique presque similaire, mais cette fois-ci chantée par les femmes.

Publicités

Publié par

MUSICOLOGY GITEGA

Ancien professeur de Musique, Justin BARANSANANIKIYE fut l’un des fondateurs de l’Orchestre national du Burundi en 1977. Il a participé à différents programmes inter-africains pour la promotion de la Musique tenus au Niger, au Bénin et au Togo. En 1991, il reçoit son « Doctor of Divinity », et en 1993, son « Doctor of Ministry » de Asia Graduate University and Theological Seminary, ainsi que l’« International Culture Prize in Religion ». Evêque depuis 1999, il est le fondateur de L’INSTITUT DE MUSICOLOGIE DE GITEGA en 2013. Il est aussi auteur du livre "THE SWEEPING WAVE", (ISBN : 978-1-4567-8172-9) publié en 2011 aux éditions Authorhouse, Indiana, USA, et aussi "DE L'INANGA A LA GUITARE CLASSIQUE-L'HISTOIRE DE LA NAISSANCE DE LA MUSIQUE BURUNDAISE MODERNE" en 2014.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s