LES GRANDES DATES QUI ONT MARQUE L’HISTOIRE DE LA NAISSANCE DE LA MUSIQUE BURUNDAISE MODERNE. (1ere Partie)

LES GRANDES DATES QUI ONT MARQUE
L’HISTOIRE DE LA NAISSANCE DE LA
MUSIQUE BURUNDAISE MODERNE.
(1ere Partie)

Elle a une histoire actuellement bien connue, et cela nous honore tous en tant que Burundais. Elle, c’est bien sûr NOTRE MUSIQUE dont nous cherchons à tout connaître afin d’en donner toute la lumière aux nouvelles générations qui n’ont pas connu les premières années de sa gloire et qui ont difficile à établir une succession chronologique des faits. Voici en quelques lignes les grandes dates illustrant le parcours de l’histoire de sa naissance. Pour de plus amples informations, le lecteur intéressé pourra se référer à l’ouvrage « De l’Inanga à la Guitare Classique-Une Histoire de la Naissance de la Musique Burundaise Moderne » de Mgr. Justin Baransananikiye, directeur de l’Institut de Musicologie de Gitega.

1962 : Composition de l’Hymne National du Burundi « Burundi bwacu » par l’Abbe Marc Barengayabo et première exécution publique le 1er Juillet lors de l’accession du Burundi à l’Indépendance.
1963-1964 :
– Création de l’orchestre « Vox Burundi », premier groupe musical burundais à Buyenzi sous la direction de Paul Harerimana et composition de la première chanson moderne en Kirundi « Kayengayenge k’umugore ».
– Création de la première fanfare de la Jeunesse Nationaliste Rwagasore (future JRR) à Kamenge.
– Création de différents autres petits groupes musicaux à Bwiza (Jaguar, Amis Jazz, etc) autour du cercle constitué par Kithantos Léon et Alonzo.
– Création des premiers groupes musicaux musulmans à Buyenzi (Jasmin et Shani Musical Club) autour de Saïdi, et à Rumonge (Rumonge Jazz).
1970 :- Naissance du célèbre duo Shungura Pancrace et Ndenzako Michel auteurs-compositeurs et interprètes de « Nafashe urugendo » et « Murondo uri mu rugero ».
1973 :- Organisation du tout premier concours musical à l’échelon national, baptisé « Pirogue d’Or de la Chanson » par la Radiodiffusion nationale du Burundi, et remporté par Ngabo Léonce sur la chanson « Sagamba Burundi ». Une deuxième et une troisième versions de ce concours seront de nouveau organisées en 1974 et en 1978.
1974 :- Création du groupe musical « Akezamutima » à Bwiza par Augustin Ndirabika. C’est ce noyau qui devient plus tard le premier Orchestre national du Burundi.
1977 :
– Création du premier Orchestre national du Burundi au Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, composé de : Ngabo Léonce, Kirundo Gérard, Adolphe Bigirimana, Evariste Niyonzima, Justin Baransananikiye, Augustin Ndirabika, Michel Bankamwabo, Magloire Nibigirwe (alias Buddy) et Aloys Ndahigeze.
– Organisation du Concours national de promotion de la Musique Burundaise modernisée par le Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Culture et remporté par Canjo Amisi sur la chanson « Ntacica nk’irungu » (en solo) et le duo de Barakamfitiye et son compagnon (catégorie des chansons en groupe).

1978 :
– Arrivée au Burundi de David Nikiza avec son groupe « Explorers » qui devient l’orchestre AMABANO de la radiodiffusion nationale du Burundi avec ses grands musiciens, Rugerinyange Antoine-Marie (alias Africanova), Antoine Ntiruhwama (alias Tanga), Tula wa Lupini, John Kagenda, Super wa Super, et David Nikiza lui-même.
– Naissance du groupe « Ntahangwa River » sous la direction conjointe de Christophe Matata, Guillaume et Burikukiye Prosper (alias Bahaga). Ce groupe deviendra progressivement « Mihigo des Grands-Lacs », « Imboneza » puis « Africa Nil band ».
– Canjo Amissi quitte l’Orchestre national pour rejoindre l’orchestre Amabano.
– L’Orchestre Amabano gagne le trophée du Concours musical international « MOULIN D’OR » organisé par Radio Nederland sous la supervision de Manu Dibango.
1979 :- Dislocation du premier Orchestre national et de l’Orchestre Amabano.

1981:- Canjo Amissi gagne le concours DECOUVERTES 81 de Radio France Internationale et le prix CALAO.
1986 :- Création de l’Amicale des Musiciens du Burundi par Ngabo Léonce.

INSTITUT DE MUSICOLOGIE DE GITEGA
B.P. 197 Gitega, Burundi
Tel : +257 79 877 097
E-mail : baransajust@gmail.com
https://musicologygitega.wordpress.com

Publicités

Publié par

MUSICOLOGY GITEGA

Ancien professeur de Musique, Justin BARANSANANIKIYE fut l’un des fondateurs de l’Orchestre national du Burundi en 1977. Il a participé à différents programmes inter-africains pour la promotion de la Musique tenus au Niger, au Bénin et au Togo. En 1991, il reçoit son « Doctor of Divinity », et en 1993, son « Doctor of Ministry » de Asia Graduate University and Theological Seminary, ainsi que l’« International Culture Prize in Religion ». Evêque depuis 1999, il est le fondateur de L’INSTITUT DE MUSICOLOGIE DE GITEGA en 2013. Il est aussi auteur du livre "THE SWEEPING WAVE", (ISBN : 978-1-4567-8172-9) publié en 2011 aux éditions Authorhouse, Indiana, USA, et aussi "DE L'INANGA A LA GUITARE CLASSIQUE-L'HISTOIRE DE LA NAISSANCE DE LA MUSIQUE BURUNDAISE MODERNE" en 2014.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s